Accueil > Blog > Parlons Agile > La méthode Lean, la quête d’un état d’esprit agile

La méthode Lean, la quête d’un état d’esprit agile

par | Déc 28, 2021 | Parlons Agile | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

Durant mon parcours, j’ai rencontré un nombre important d’experts de la méthode lean. Ils m’ont présenté des pratiques, des outils, des modes d’analyse, des processus. Grâce à eux j’ai enrichi mon champ d’intervention et j’ai apporté énormément de valeur à mes clients.

Puis un jour je me suis penchée réellement sur le sujet. Pour valider mes savoirs acquis et mis en pratique, je cherchais une certification pour conforter mon biais d’autorité. Et là, je me suis rendue compte du mensonge dans lequel je vivais !

Lean ce n’est pas que la success story de Toyota ou l’optimisation de processus ou encore kanban. C’est bien plus que ça ! Au-delà d’une méthode, lean est un état d’esprit qui permet tout le reste.

House of lean ou la maison Lean

House of lean

La maison de lean représente les 6 axes principaux de l’approche :

  • Il y a les fondations sans lesquelles tout s’écroule.
  • Le toit qui est ce qu’on voit de loin et qui attire donc les clients.
  • Puis les piliers que l’on entrevoit parfois de dehors mais tant qu’on n’est pas entrés on ne sait pas vraiment à quoi ils ressemblent.

Le but : La valeur

La face visible de toute approche est le résultat. Et dans lean, le résultat plait beaucoup : livrer de la valeur avec le temps d’attente le plus court.

Cela en faisant attention à livrer la meilleure valeur et qualité et en cherchant à satisfaire le client. Pas étonnant que les entreprises souhaitent toutes adopter lean. Même moi en tant que client je veux la même !

Les fondations : Le leadership

Les leaders sont ceux qui prennent la décision d’adopter tel ou tel mode de travail. Ils permettent sa mise en place et donnent les directions à leurs équipes.

Leur posture, leur discours et leurs actes démontrent aux équipes leur position face à tout. Finalement les équipes adoptent ce que leurs leaders incarnent et rejettent ce que leurs leaders ne respectent pas.

Il est important donc que les leaders adoptent tout changement décidé dans le contexte de l’entreprise et qu’ils montrent l’exemple par leur professionnalisme dans chaque contexte.

Donc si le leader adopte une approche lean il en sera de même pour ses équipes. Sinon il ne peut pas demander aux équipes ce qu’il dénigre lui-même.

Les 4 piliers

Le respect des gens et de la culture

Les gens sont ceux qui réalisent le travail, sans eux, il n’y a pas de projet. Ce sont également ceux qui consomment les produits, sans eux l’entreprise et ses projets ne servent à rien. Autant dire que sans ce pilier, autant mettre la clé sous la porte. Le respect des gens est primordial.

Pour restaurer ce pilier, il est nécessaire de construire des relations de confiance et des partenariats. Et pour tout changement culturel dans votre entreprise, pensez à réaliser un changement organisationnel dans les règles de l’art.

Attention, ce pilier est souvent oublié de ceux qui parlent lean. Ils mettent en avant la productivité et l’amélioration continue. Ce n’est pas pour rien que « l’humain » est le premier pilier, sans s’y intéresser les autres ne sont que poudre aux yeux.

Le flux

L’optimisation de flux est l’aspect le plus connu des pratiques de la méthode lean. La pratique consiste à cartographier les processus de création/production dans l’entreprise puis à partir à la chasse aux retards, délais, temps perdus.

Ce que beaucoup oublient cependant c’est que la qualité fait partie du processus. On ne cherche pas à faire les choses uniquement plus vite mais également bien.

L’innovation

Les personnes créatives ont besoin de temps et d’espace pour l’innovation. Plongées dans le travail quotidien, elles ne produisent que peu voire pas d’idées. Or pour réussir dans un monde de plus en plus concurrentiel, l’innovation est indispensable !

Créez des opportunités pour ces équipiers de rencontrer les clients, d’échanger avec eux et entre eux. Vous seriez surpris de la quantité d’idées fabuleuses que votre équipe peut vous proposer.

Vous n’aurez plus besoin de suivre vos concurrents, vous serez en tête dans le marché grâce à vos innovations.

L’amélioration continue

On en a déjà parlé là et , l’amélioration continue est le dernier pilier souvent laissé de côté dans les entreprises. C’est vrai que le processus de remise en question peut être blessant pour les égos.

Mais notre égo ne préfère-t-il pas souffrir quelques minutes pour qu’on soit meilleur plutôt que de se complaire dans ses pratiques jusqu’à être complètement dépassé ?

Animez un atelier de résolution de problèmes ou toute autre rétrospective régulièrement pour vous assurer que vos pratiques vous aident dans le chemin de lean et du succès.

Pour finir

Avoir une entreprise lean n’est pas un objectif qui peut être atteint mais un parcours à suivre inlassablement. Lean n’est pas une méthode ou une recette mais un véritable état d’esprit proche de l’Agile. Plusieurs succès pavent ce chemin mais également beaucoup de travail sur soi et sur les processus.

N’oubliez pas de célébrer les réussites car c’est le meilleur moyen de motiver les équipes et de reconnaître leur participation. 🥂

Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Nous suivre sur les réseaux


Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?


Ne ratez aucun article !


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !