Accueil > Blog > Parlons Agile > Le rôle du manager vu par l’agile et l’entreprise horizontale

Le rôle du manager vu par l’agile et l’entreprise horizontale

par | Mai 25, 2021 | Parlons Agile | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

Cette semaine, un ami nous racontait comment les managers dans son entreprise était désespérés. Avec le télétravail, ils n’avaient plus rien à faire. En fait, leurs équipes étant à distance, ils n’avaient plus les moyens de les contrôler ce qui représentait le gros de leur charge de travail quotidienne. Pourtant, son entreprise constatait que la productivité n’avait pas baissé, bien au contraire ! Je vais peut-être vous surprendre, mais ce n’est pas ce constat qui m’a surprise mais l’information suivante : les projets dont il parlait sont tous réalisés en agile. Alors pourquoi il y a des managers, et en plus qui font du contrôle ? L’agile provoque une réflexion indispensable du rôle du manager dans l’équipe et dans l’entreprise. Cela fait peur à beaucoup de managers. A tord ou à raison ?

Quels sont les rôles agiles ?

Le manifeste agile ne définit aucun rôle hiérarchique. Il aborde les rôles de développeur, de parti pris ou de client uniquement. Les autres frameworks définissent des rôles de gestion produit (product owner, product manager …) ou d’animation / coaching d’équipe (scrum master, RTE, STE,…). L’objectif justement étant de simplifier les échanges et réduire les chemins de communications au bénéfice du produit et du client.

Et le manager dans tout ça

Dans une organisation traditionnelle, le rôle du manager est de gérer les risques et les écarts. Les écarts se calculent relativement à un plan initial : le diagramme de Gantt. Or vous, vous en doutez, ce diagramme n’a pas de sens quand on travaille en agile.

Manager contrôleur
Pour beaucoup l’image du manager derrière ses indicateurs.

Une autre responsabilité du manager de projet dans une organisation traditionnelle est de s’assurer de la qualité des interfaces. Ce qui passe par la tenue de réunions et des documents indispensables au transfert correct d’informations. Or cette activité est reprise par les équipes en organisation agile pour réduire les intermédiaires et optimiser le flux d’informations et la transparence.

Ça tombe mal pour eux car s’ils voient leur travail comme le voit le Larousse ils vont être déçus. Comme je l’enseigne en formation manager, gérer, diriger sont des mots interdis dans scrum et tous les frameworks qui s’en sont inspirés. D’ailleurs si vous prévoyez de passer une certification, petite astuce : si vous voyez un de ces mots, aussi tentante que soit la réponse au QCM, je vous garantis que ce n’est pas la bonne.

Faire du management, organiser, gérer quelque chose, diriger une affaire, un service, etc.

définition manager Larousse

En fait le manager doit revoir sa contribution au projet. Il n’est plus là pour micro-manager ses équipes mais pour les faire grandir. Quelles difficultés rencontrent-ils ? De quelles formations ils ont besoin ? Quels support ou visibilité peut-il leur apporter afin qu’ils réussissent le projet avec brio.

Le manager brille quand son équipe brille

Un manager me disait justement qu’il avait appris au long de sa carrière de consultant à “envoyer la facture”. Il entendait par là faire remarquer sa contribution et ses succès dès qu’ils se produisent. Ainsi il gagnait en visibilité et était toujours parmi ceux qui étaient promus lors des entretiens annuels. Le jour où il est devenu manager, il a envoyé la facture comme à son habitude. Il a subtilement glissé en réunion le résultat de son investissement.

A sa grande surprise, personne n’a fait attention à lui. Il était normal à son poste de connaitre les choses et de savoir les réaliser. Ce n’était plus ce qui était attendu de lui.

A présent son rôle était de mener son équipe de succès en succès.

Pour que l’équipe brille vous avez 2 possibilités

A ce moment là, vous avez le choix :

  1. Votre équipe doit faire comme vous auriez fait. Vous leur distribuez les tâches, vous contrôlez et surveillez l’exécution jusqu’à ce que tout se déroule comme vous voulez.
  2. Vous aidez votre équipe à prendre du recul, vous leur fournissez le savoir et les moyens nécessaires pour y arriver. Et vous les aidez quand ils ont des difficultés.

A votre avis, quelle est l’option la plus facile à adopter ? Laquelle est plus motivante pour votre équipe ?

Le manager agile

Manager agile
Manager agile ne signifie pas acrobate !

Le manager agile fait partie de l’équipe. C’est un membre du groupe d’humains qui interagit et participe à créer le climat de travail. Son rôle peut lui conférer la responsabilité de participer à des réunions ou faire des compte-rendus à la hiérarchie (dans une entreprise pyramidale). Mais il n’en demeure pas moins un membre dans ce groupe qui a la responsabilité de livrer un produit.

Pour réussir il a besoin de faire preuve de 8 talents :

  1. Donner du sens : permettre à l’équipe de comprendre ce pourquoi ils travaillent (et ne pas faire de la rétention comme beaucoup le font aujourd’hui par protectionnisme de leur position)
  2. Etre transparent : expliquer et révéler les décisions prises ou à prendre par la hiérarchie
  3. Faire confiance : ou mieux, donner sa confiance. Vraiment. C’est à dire laisser la responsabilité à l’équipe sur leur contribution sans AUCUNE contrepartie ou aucun contrôle
  4. Faire preuve d’humilité : et oui, personne n’a la science infuse lorsqu’on parle d’humain, et ce qui est le plus reproché aux managers en France est justement la grosse tête …
  5. Etre à l’écoute de ses collaborateurs : l’écoute est un sujet inévitable décidément …
  6. Faciliter et éclairer les prises de décision : les décisions se prennent avec les membres de l’équipe qui ont une expertise sur le sujet traité. Or ce n’est pas un exercice facile pour tous. Le manager, par ses appétences, facilite les échanges et le processus de prise de décision.
  7. Encourager le passage à l’action et les innovations : et féliciter les idées même si elles n’aboutissent pas
  8. Dédramatiser les erreurs : les erreurs font avancer et parfois il vaut mieux échouer rapidement plutôt que s’acharner longtemps en espérant que ça marche …

En conclusion

En fait le manager agile ne possède pas son équipe. Il en fait partie. On pourrait même imaginer (et cela se fait beaucoup dans le monde anglo-saxon) un manager moins bien payé qu’un des membres de l’équipe. Et pourquoi pas ? Ils ont tous les deux des métiers différents sans hiérarchie. Un jeune manager a encore beaucoup de progrès à faire, un développeur expérimenté voire expert maîtrise à la perfection sont domaine. Pourquoi le manager serait mieux payé ?

Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nous suivre sur les réseaux


Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?


Ne ratez aucun article !


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !