Réussir tous les escape games

par

La vente est un enjeu majeur pour toi ?

affiche webinaire février sur la vente pour les entrepreneurs

Trouve ton premier, ton dixième et tous tes autres clients. Rejoins nous et passe au niveau suivant dans la vente et dans ton business 

 

Nous n’avons jamais perdu un escape game pourtant on en a fait des dizaines. OK, j’avoue, une fois on est sortis 1min trop tard mais le taux de succès de celui-là était proche de 5%. Le secret, je te le révèle dans cet article. Si tu souhaites devenir imbattable, voici mes conseils.

Mais avant tout, pourquoi parler d’Escape Games ici ? En fait, il y a plein de raisons d’aborder ce sujet : le team building, le management, le leadership, la communication, etc. Et bien là nous allons aborder le sujet sous l’angle de la gestion de crise. En effet, nous pouvons considérer qu’un Escape Game (à quelques innovations près) est une crise de 1h. Il y a une urgence, une pression, un objectif à atteindre rapidement et sans fioritures.

Choisir la bonne équipe

Dans une équipe il y a des personnes qu’on aimerait avoir et d’autres non au quotidien. Mais quand on se met dans le cadre de la gestion de crise, les membres de l’équipe peuvent être reconsidérés. En effet, on peut apprécier un profil “chill” au quotidien, mais vouloir l’écarter lors d’un management de crise.

Dans un escape game, ce qui est important c’est d’avoir une équipe complémentaire. Des gens qui voient et pensent différemment. Voir qui ont des cultures différentes.

Par exemple : je suis une fouineuse et j’aime les énigmes qui sont basées sur l’observation. Relier des objets qui semblent n’avoir aucun rapport est un jeu pour moi. Nicolas aime les casse-tête très longs et compliqués. Tandis que je n’ai jamais fini un rubik’s cube. On y va souvent avec des amis qui aiment la logique.

Je me souviens d’un escape game qu’on a réalisé en un temps record car un participant jouait du piano et a su jouer une partition qu’il a trouvée en 2 sec alors qu’on se serait cassé la tête à tester les touches pendant 1000 ans sans lui.

Dans ton entreprise, surtout en temps de crise c’est pareil. Ton équipe doit être complémentaire que ce soit sur les compétences mais également le mode de raisonnement. Tu ne sais jamais d’où va venir la solution.

Se disperser

Pour réussir les escape games il ne faut pas perdre de temps. Ne soyez pas à 3 sur un casse-tête alors que personne ne réfléchit à l’autre. Dans chaque salle il y a souvent beaucoup de choses à voir, trouver ou résoudre.

Comment réussir ce tour de force ? D’abord il faut avoir confiance dans les capacités de chacun. Ensuite il faut bien se connaître pour inverser les rôles si on sait qu’on est moins doué qu’un autre sur l’énigme qui nous fait face.

Idem en temps de crise sur ton projet : se focaliser tous sur une seule piste de solution peut faire perdre du temps. Il faut se répartir les tâches, explorer chacun une piste en se faisant confiance chacun pour ses forces.

Et enfin, ce n’est pas parce que chacun part de son côté qu’il ne faut pas penser à …

Communiquer

On oublie les voix fluettes et les bonnes manières. Si tu trouves un truc tu cries. Pas de grandes phrases, juste ce qui est important. Par exemple : “j’ai trouvé à cadenas code à 3 chiffres” ou “J’ai trouvé des symboles triangle, carré, etc, de plein de couleurs sur ce mur “. C’est pour ça que lorsqu’on observe de loin une salle de résolution de crise on a l’impression que les gens se parlent mal. Non, tout simplement ils vont droit au but, pas le temps pour les politesses ou autres simagrées.

D’un autre côté, tu dois écouter chaque fois que quelqu’un s’exprime. Il est peut-être en train de t’indiquer la solution au casse-tête que tu as sous les yeux !

Bien qu’on communique on ne part pas du principe que les autres font le lien avec ce qu’on leur a communiqué. En effet, en termes de mémorisation immédiate quand tu es face à une énigme et que quelqu’un te parle en criant à côté ce n’est pas facile de réutiliser cette information 15 minutes plus tard. En revanche, la personne qui a vu un élément, elle, sera bien plus en mesure de faire des rapprochements ! Donc n’hésite pas à redire les choses lorsque c’est nécessaire !

En temps de crise, j’aime réunir l’équipe de gestion de crise dans uns pièce ou un call afin de communiquer. A chaque nouvelle trouvaille, la personne explique sa conclusion, les risques et les opportunités. Attention à ne pas s’étaler à expliquer pourquoi, comment on en est arrivé là, il ne s’agit pas de se faire mousser et on se fait CONFIANCE !

Etre organisé

Un objet utilisé sert rarement 2 fois. Donc, regroupe les dans un coin au cas où mais laisse-les de côté. Ceux qui n’ont pas servi te suivent de pièce en pièce jusqu’à la fin. Pense toujours à les regarder quand tu as un nouveau mystère.

Et, ne pas crier victoire trop vite ! Tant que vous n’êtes pas dehors ce n’est pas fini. Derrière cette porte, c’est peut-être la sortie ou nouvelle salle. Donc ne traine pas, tu te féliciteras de tes petites victoires une fois dehors.

Idem, dans ta gestion de crise, je te conseille d’avoir un support de capitalisation. Un fichier partagé permet de noter les trouvailles, les liens, l’orthographe exacte … Ceux qui ont loupé un message le retrouvent dans les notes.

S’entraîner

Il y a des applis gratuites, des jeux de société, des livres d’énigmes… Tout cela constitue une gymnastique qui permet de faire des liens plus rapidement quand on est en situation.

As-tu déjà entendu parler du chaos monkey ? C’est une pratique répandue dans les grandes entreprises basées sur des systèmes informatiques. Il s’agit de casser régulièrement, sans prévenir, une partie de son système. Cela entraîne les équipes de maintenance à gérer les crises. Le but étant

  1. Rendre le système le plus robuste possible
  2. que lors d’une vraie crise les équipes sont entraînées à réagir.

Les pilotes s’entraînent à la même chose sur leurs simulateurs pourtant peu parmi eux vivront réellement ces situations sur un vol commercial.

Utilise tes 5 sens pour réussir tes escape games

Plus tu en fais, meilleur tu seras. Commence par des escape games faciles avec un taux de succès élevé pour ne pas te dégoûter rapidement. Ensuite tu pourras élever le niveau. Et puis, penses à utiliser tes 5 sens car parfois l’odorat, l’ouïe, … sont aussi utiles voir plus que juste d’utiliser tes yeux…. Surtout dans les escapes games qui commencent dans le noir.

En crise, je ne te parlerais pas de tes 5 sens mais plutôt de ton intuition. Plus tu es entraîné, plus tu connais ton système, ton client, … plus ton intuition sera bonne. Tu sauras ce qu’il faut dire pour apaiser le client insatisfait et ce qu’il ne faut surtout pas dire.

D’ailleurs Anissa a dû gérer une sacrée crise dans son business de masques inclusifs. En pleine crise covid, les commandes affluaient et elle n’avait ni stock ni fournisseur. Si tu veux savoir comment elle et son équipe ont géré la situation c’est ici :

En conclusion

Après heureusement 😅 on n’est pas dans squid games donc amuses toi dans ton escape game, c’est ça le principal ! Et relativises dans ton entreprise car beaucoup de crises ne le sont que sur le moment.

La vente est un enjeu majeur pour toi ?

affiche webinaire février sur la vente pour les entrepreneurs

Trouve ton premier, ton dixième et tous tes autres clients. Rejoins nous et passe au niveau suivant dans la vente et dans ton business.


Maitrise ces 14 compétences pour exploser ton business !

Ebook 14 compétences entrepreneurs

Découvre les 14 compétences indispensables pour exceller en affaires et propulser ton entreprise vers de nouveaux sommets

Produits qui pourraient vous intéresser :

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest