Accueil > Blog > Parlons Agile > Rendre son entreprise résiliente avec la Business agility

Rendre son entreprise résiliente avec la Business agility

par | Avr 13, 2021 | Parlons Agile | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

Nous vivons dans une époque où le changement va plus vite que jamais. On doit s’adapter aux changements des besoins et des pratiques de nos clients. Les attentes sont plus complexes et plus spécifiques. Puis on n’est pas à l’abri d’une épidémie ou de décisions gouvernementales qui viennent tout chambouler. Pour parer à la situation, toutes les équipes au sein de votre entreprise vous mettez en place des pratiques agiles. Pourtant, cela ne suffit pas. Saviez-vous qu’un système va toujours à la vitesse du plus lent ? Donc en rendant vitesse et pro-activité à certaines équipes, vous avez uniquement accéléré leur agilité mais pas celle de l’entreprise entière. Vous avez encore des ralentisseurs (goulets d’étranglement) à améliorer. Pour aller plus loin, il va falloir adopter la business agility.

Qu’est ce que la business agility

La business agility représente la capacité d’une entreprise à s’adapter, à innover et à apporter de la valeur à ses clients. Cette vision permet à elle seule de remettre en question de nombreuses pratiques. Elle permet également d’ajuster l’état d’esprit nécessaire pour que l’entreprise continue à être pertinente aux yeux de ses clients.

L’objectif d’une entreprise n’est pas de faire du profit, mais de servir le client. Le profit lui permet de continuer à le servir. Sans profit elle ne le sert plus. Donc même si le client est le plus important, lorsqu’une décision doit être prise elle doit favoriser l’entreprise. Si la décision prise favorise le client au détriment des autres parties prenantes, il est nécessaire que celles-ci partagent et acceptent la décision et ses effets.

Voici les 5 domaines nécessaires à la vision systémique (vision d’ensemble) afin d’initier la réflexion et la transformation.

Business agility avec le client (utilisateur)

Le client est la raison de l’existence de l’entreprise. Il peut être un client qui paie pour une entreprise privée ou le contribuable dans les organismes publics,… Il est le centre de l’attention de l’entreprise et de ses efforts.

There is only one boss. the customer. And he can fire everybody in the company from the chairman on down., simply by spending his money somewhere else.

Sam Walton, Wal-Mart

Vous devez vous assurer de bien le connaitre et le comprendre, lui délivrer régulièrement de la valeur et gagner sa confiance.

Business agility au niveau des relations

Quel que soit votre modèle d’organisation, votre workforce (force de travail) est le groupe responsable de créer de la valeur pour vos clients. Si les membres de votre workforce sont heureux, vos clients le sont aussi. Si votre taux de turnover est élevé, vos clients le ressentent. Avez-vous pensé à mettre à jour vos pratiques RH ? Vos recrutements prennent-ils en compte l’adéquation avec le mindset de l’entreprise ? Et vos évaluations sont-elles les mêmes depuis toujours ou avez-vous adopté des pratiques qui correspondent aux membres ? …

Le board est responsable de la santé de l’entreprise, de sa viabilité financière et légale. Il peut être constitué d’une personne comme d’une équipe. Dans une entreprise de taille conséquente, le board est loin des préoccupations des clients et de la workforce. Or, il est important qu’ils comprennent et s’investissent dans les deux sujets. Une étude a d’ailleurs démontré que les transformations impulsées par le board ont 25% plus de chances d’aboutir par rapport à celles insufflées par un manager. Dans une organisation agile, le board doit travailler avec le management de proximité afin de favoriser les décisions plutôt que ralentir les initiatives. Pour aller plus loin, ils peuvent représenter les intérêts des clients et de la workforce en challengeant régulièrement les leaders sur leur innovation et pro-activité sur ces sujets.

Les partenaires sont les vendeurs, distributeurs, fournisseurs et tous ceux qui permettent l’existence de votre entreprise. Chaque changement impacte également ces partenaires. Vous ne réussirez à devenir réellement agile que si vos partenaires s’adaptent comme vous. Cela commence par le choix des partenaires et la contractualisation réalisée avec eux. Mais également dans les pratiques que vous mettez en place avec eux et la formation que vous leur délivrez.

Business agility au niveau du leadership

Dans des entreprises de plus en plus horizontales, le People Manager est plus important que jamais. Il permet de faciliter les relations, lever les difficultés, coacher les employés,… Le management des personnes a un impact de 70% sur l’engagement des membres dans une entreprise.

Une équipe agile est par définition suffisamment petite(-10 personnes). Pourtant, à l’échelle de l’entreprise il y a bien plus qu’une seule équipe. Toutes ces équipes, départements, pôles,… doivent être capables de travailler comme une seule équipe : one team afin de renforcer l’agilité globale. Cela passe par la transparence : sur la vision, l’état des lieux, les périmètres, les compétences, les limites, les règles, … Ainsi chaque personne et chaque équipe est capable de travailler pour le groupe.

L’agilité stratégique représente la façon dont l’entreprise évalue, met en action et communique sa vision adaptative du marché. Aujourd’hui, les entreprises historiques n’ont plus autant de garanties qu’auparavant. Pour exister, une entreprise doit prouver qu’elle répond à des besoins réels de ses clients, qu’elle sait être à leur écoute et s’adapter rapidement. Les pratiques des années 1980 consistant à établir et suivre des plans sur 5 ans sont définitivement obsolètes.

Business agility au niveau des individus

Le grow mindset ou mentalité de croissance pousse l’organisation agile à expérimenter et apprendre rapidement. Toute entreprise doit apprendre, observer et s’adapter. Les entreprises qui réalisent des stratégies sur 5 ans et les exécutent sans adaptation ont beaucoup plus de chances de rater le prochain virage. Alors que les entreprises qui sont constamment dans l’observation, le test et l’amélioration continue demeurent plus compétitives. Pour cela, il faut avoir la modestie de reconnaitre quand on ne sait pas et saisir l’occasion d’apprendre. Il faut également ne pas avoir peur de l’échec qui va de pair avec l’innovation.

Dans chaque domaine de l’entreprise vous devez promouvoir l’excellence : Craft excellence. Inspirez-vous des pratiques des équipes de développement : automatisez le travail répétitif, mesurez la qualité, mesurez les résultats,… Ainsi vous produirez du travail de qualité tout en réduisant les pertes.

Ownership & Accountability : Pour être réellement responsables, les individus et les équipes doivent avoir l’autonomie et l’autorité sur leur travail et rendre des comptes en cas de succès comme d’échec. Pour cela déléguez la responsabilité d’un résultat clair et précis et non une action. L’équipe est libre ainsi de réaliser ses démarches comme elle le souhaite. Vous n’êtes pas à l’abri d’une très bonne surprise. N’hésitez pas également à offrir votre savoir et votre aide.

Business agility au niveau des opérations

Adoptez une agilité structurelle au niveau de toutes les relations entre individus, des équipes ou des départements. Les pyramides hiérarchiques créent des silos caractérisés par un manque de communication néfaste. Créez les équipes en fonction de la valeur créée. Mélangez RH, commercial et développeur s’ils créent de la valeur ensemble. Rendez-les responsables de leurs résultats. Et pour aller plus loin créez des équipes stables ainsi elles s’amélioreront au fil du temps.

Adoptez l’agile au niveau des processus. Mettez en place une organisation et des pratiques agiles au niveau de votre création de produits. Adoptez un ou des frameworks adaptés et mettez en place des boucles d’amélioration continue.

Adoptez l’agile au niveau de l’entreprise. L’agilité de l’entreprise dépend de l’agilité de chacune de ses fractions, de la plus petite à la plus grande. La cohérence et l’harmonisation complètent la mise en place. Créez des pratiques communes, des points d’alignement et de synchronisation. Adoptez et communiquez une vision commune et soyez transparents à tous les niveaux. Mesurez les résultats et démontrez régulièrement la valeur à vos clients et partis pris.

En conclusion

La Business Agility propose un cadre complet pour faire en sorte que votre organisation soit orientée client et changement. Un accident, une épidémie, un effondrement du cours du pétrole ? Quelque soit le problème, la Business Agility vous permettra d’être résilient. Votre entreprise passera les défis les uns après les autres avec facilité et n’en ressortira que plus forte.

Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nous suivre sur les réseaux

************************

Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?

Dix pour cent

************************

Ne ratez aucun article !

************************

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !