Accueil > Blog > Créons le lien > Quelle est la taille idéale d’une équipe ?

Quelle est la taille idéale d’une équipe ?

par | Oct 12, 2021 | Créons le lien, Parlons Agile | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

La question de la taille idéale d’une équipe se pose à chaque fois qu’une équipe est auditée ou qu’une nouvelle doit être constituée. Et la problématique est la même partout dans le monde. Au long de mon parcours j’ai rencontré toutes tailles d’équipes, les petites, les grandes, celles qui se croient trop petites et qui souhaitent grandir et celles qui se trouvent de taille « normale » et ne sont même pas conscientes qu’elles ne sont plus une équipe. Sans mauvais jeu de mots, quand on parle d’une équipe, la taille compte ! A ce moment se posent 2 questions : c’est quoi une équipe ? Et quelle est la taille idéale ?

L’équipe :

Selon le Larousse, une équipe est un groupe de personnes travaillant à la même chose.

Si on part de ce principe, tous les membres d’une entreprise constituent une équipe. Ou alors tous ceux qui contribuent à la réalisation d’un projet.

Or à ces échelles là, peut on réellement considérer comme son équipier une personne dont on ignore parfois même l’existence car on ne la rencontre jamais ?

Une équipe n’est elle pas plutôt constituée des personnes qui collaborent au quotidien dans la réalisation d’une partie d’un projet ?

Niveaux de complexité de la collaboration ?

Plus il y a de personnes, plus le nombres de relations à créer et maintenir est important. Mais attention, ajouter une unique personne ajoute bien plus qu’une relation :

Donc pour une équipe de 5 personnes, il y a 10 relations interpersonnelles à créer. Pour 20 personnes, il y en a 190.

On comprend bien alors que la taille idéal d’une équipe ne doit pas être trop grande …

Trop grand c’est problématique

Vous imaginez bien qu’il va bien y avoir quelques une des 190 communications qui vont échouer. Que quelques binômes ne vont pas s’entendre. Et le manager/chef de projet a beau être bon dans son métier, il n’arrivera jamais à tout coordonner !

De plus il faut prendre en considération l’effet Ringelmann. La productivité personnelle de chaque individu diminue quand le groupe grandit. Donc la production d’un groupe de personne n’est pas la somme des production de chaque individu s’il travaillait seul.

A cela Maximilien Ringelmann identifie plusieurs causes :

  • Perte de motivation
    • Plus il est compliqué d’identifier les contributeurs à une action, moins les gens s’impliquent dans l’action. Car chacun souhaite que son travail soit reconnu et non noyé dans la masse et l’anonymat .
    • Quand les rôles et les responsabilités sont dilués, chacun compte sur son collègue pour rectifier ses manquements. Les membres de l’équipe ont tendance à moins s’impliquer et être moins rigoureux dans les grandes équipes. Au contraire dans une petite équipe ou quand les rôles sont clairement définis, les contributions sont clairement identifiées et les personnes plus rigoureuses.
    • Les objectifs sont ambigus. Même si l’objectif global de l’équipe est clair, ceux des individus peuvent rester non définis ou flous.
  • Perte de coordination : plus il y a de monde plus il est difficile de coordonner toutes les actions de tout le monde

Trop petit, ça ne marche pas

Quand une équipe est petite, les relations sont simples à gérer. Tout le monde connait tout le monde et interagît au quotidien. Et à moins de vouloir faire de la rétention d’information les données circulent sans problème.

Par contre, en fonction du travail à réaliser, il peut manquer des bras ou des cerveaux. Et le plus grave c’est de manquer de compétences.

Donc une équipe est trop petite quand les membres n’ont pas l’ensemble des compétences nécessaires pour réaliser leur tâche.

La taille idéale pour une équipe

Le nombre parfait de personnes constituant une équipe n’existe pas. Pourtant vous pouvez calculer la taille en fonction de la tâche à réaliser, des compétences nécessaires et de la date cible de fin du travail. Plus l’équipe est petite, plus il sera facile de s’assurer que le flux d’informations est opérationnel.

Taille d’une équipe agile

En scrum, nous préconisons d’éviter de constituer des équipes de plus de 10 personnes. Cela fait 45 relations, ce qui est humainement possible à gérer. En dehors de son équipe, une personne peut faire partie d’une ou plusieurs communautés de pratique de 10 personnes maximum.

Intégrer une communauté est conditionné par la capacité à s’investir et participer concrètement dans son activité. Donc chacun selon sa facilité à s’intégrer pourra décider du nombre idéal de communautés à intégrer.

En conclusion

La taille idéale d’une équipe est : la plus petite possible en vous assurant que les compétences nécessaires sont bien présentes, que les objectifs individuels et du groupe sont clairement définis …

Et surtout, n’oubliez pas de vous améliorer continuellement. Ce n’est pas bien grave si vous devez découper une équipe ou ajouter une personne. Si la boucle d’amélioration continue est rapide, vous pourrez corriger le tir avant qu’il n’y ait des impacts négatifs importants.

Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Nous suivre sur les réseaux


Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?


Ne ratez aucun article !


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !