Accueil > Blog > Créons le lien > Les critères du recrutement – Recruter sur potentiel ou sur CV

Les critères du recrutement – Recruter sur potentiel ou sur CV

par | Juil 20, 2021 | Créons le lien | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

Recruter un nouveau membre est un enjeu majeur pour une équipe et pour l’entreprise qui l’accueille. Côté candidat, l’impact d’un changement d’entreprise va être important puisque le temps au travail représente près de 25% du temps d’une personne. Pourtant, beaucoup de décisions qui se font tout au long du processus sont basées sur une vision restreinte de la situation. Et on embauche des collaborateurs qui ne correspondent pas à l’équipe techniquement ou personnellement. Parfois, les salariés passent des années à être malheureux au travail. Voyons si les critères du recrutement peuvent être améliorés que ce soit par les recruteurs ou les recrues.

Je cherche un emploi

Work Entrepreneur GIF by Salon des Entrepreneurs - Find & Share on GIPHY
Rechercher un emploi

Lorsque vient le moment de changer d’entreprise, on se pose tous un certain nombre de questions. On dresse des listes de pour et contre pour chaque offre à laquelle on postule. On en parle à notre entourage pour valider notre projet.

Souvent le discours commence par « J’envisage de postuler à XXX. C’est une grande entreprise avec beaucoup d’avantages… En plus c’est proche de mon domicile,… »

J’ai toujours trouvé dommage de choisir une entreprise pour les avantages qu’elle offre avant le poste, les valeurs et la mission que l’on va y occuper. Les avantages ne sont qu’une cerise sur le gâteau !

Imaginez-vous avoir le meilleur comité d’entreprise du monde, le travail en face de la maison et être misérable à faire un travail ennuyeux, avec un patron désagréable au possible pendant les 30 prochaines années ? Pas moi ! Je préfère manger des pâtes dans un tupperware tous les midis et m’éclater dans ce que je fais.

C’est triste mais j’entends souvent le fataliste « Quitte à faire un travail de 💩 autant qu’il soit proche de chez moi » Ou alors « Encore 10 ans avant la retraite ». Si on veut trouver un travail qui nous intéresse, il faut aussi changer nos propres critères de choix pour le recrutement !

A la place de la recrue

Digimate.io GIF - Find & Share on GIPHY

Dans ma carrière, j’ai passé 2 types d’entretiens d’embauche. Les entretiens pour un poste particulier et ceux sur profil.

Dans les entretiens pour un poste, le manager du projet qui était là pour m’auditionner questionne ma compatibilité et ma capacité à répondre à ses besoins. Je l’intéresse quand je parle d’une compétence qu’il peut exploiter tout de suite. Et je vois qu’il s’ennuie dès que j’aborde des sujets dans lesquels il ne se projette pas tout de suite.

Dans les entretiens sur profil, le recruteur cherche dans toutes les direction pour voir le panel des compétences. Il souhaite en savoir le maximum sur la potentielle future recrue afin de sélectionner les meilleurs talents.

Pour les premiers, la fiche de poste étant communiquée à l’avance, le recruteur s’attend à ce que le candidat ait préparé sa présentation (sous forme de storytelling idéalement). Le candidat est donc sensé se présenter et relier régulièrement son discours à la fiche de poste.

Personnellement, je suis plus à l’aise avec le 2ème type d’entretiens car il permet de créer un échange réel avec le recruteur et voir si on est compatibles pour travailler ensemble ou non. Il permet également de calibrer le discours en fonction des réactions du recruteur. Enfin il permet de mieux choisir ce qu’on met en avant comme compétences : plus une personne a d’expérience plus elle a d’exemples et de compétences à exposer donc il faut faire le tri.

En fait, lorsque le critère du recrutement est un profil ou simplement une personne humaine, l’entretien et la suite se passent mieux à la fois pour le recruteur et la recrue. Sur CV, ou pour un poste particulier, les critères du recrutement sont peut-être plus précis et techniques, mais on en oublie l’humain derrière. D’ailleurs dans ce cas-là, un formulaire automatisé et une bonne IA permet de recruter à la perfection !

Quand je fais passer des entretiens

Interview Question GIF by Malcolm France - Find & Share on GIPHY

Je suis souvent amenée à faire passer des entretiens. N’étant pas encore DG d’une multinationale (aujourd’hui CreaSila est une PME), les recrutements se font lorsqu’un besoin spécifique se ressent. Quand je fais passer l’entretien, c’est qu’on (Nicolas et moi) s’est déjà cassé les dents sur l’activité en question. Soit elle est chronophage et on n’arrive pas à la réaliser de façon qualitative sans que d’autres activités en souffrent, soit on se rend compte que ça nécessite un talent que l’on n’a pas encore.

Donc là, on crée une annonce, on filtre les CV et on démarre les entretiens.

Nous commençons l’entretien en décrivant l’objectif général attendu plutôt que décrire le poste dans ses moindres détails. Cela nous permet de vérifier la compréhension du candidat tout en ouvrant sur des sujets plus vastes.

Je suis souvent agréablement surprise par les candidats. Beaucoup savent ce qu’ils veulent. Ils expriment leur motivation, leurs passions, et on offre un bon point supplémentaire à ceux qui nous partagent des valeurs qui ressemblent aux nôtres.

Les candidats réservent toujours des bonnes surprises : ils oublient souvent de mettre sur leur CV les compétences qu’ils ont acquises en auto-formation ou dans leurs loisirs. On a donc le plaisir de découvrir qu’en dehors du CV il y a encore beaucoup à dire.

Le CV me permet d’identifier les connaissances de la personne, on les approfondit au fil de l’entretien également. Mais j’oublie très rapidement le CV et ce que le candidat a dit précisément. Ce qui compte réellement c’est sa passion et sa motivation. Quelqu’un qui manque de passion dans sa vie, j’ai du mal à l’imaginer passionné au travail.

Au final, il m’est même arrivé de recruter des personnes qui sur le papier étaient moins compétentes mais qui se sont avérées mieux correspondre à la dynamique de l’équipe tout en ayant le potentiel d’apprentissage. Nos critères de recrutement sont plus le profil que la compétence. On préfère recruter un potentiel plutôt qu’un CV.

Quand je suis responsable de projet

List GIF - Find & Share on GIPHY

Dans le contexte d’un projet, souvent, il nous manque des bras. Parfois c’est suite à un manque de compétence ou augmentation de la charge. D’autres fois c’est une personne qui change de projet ou d’entreprise.

Dans ces situations là, je ne participe pas toujours à l’entretien. Donc, quand on me pose la question, je fais la liste des compétences nécessaires. Cette liste est souvent tout ce que faisait le prédécesseur plus des savoir faire que j’aurais bien aimé avoir en plus dans l’équipe. On cherche le même profil en mieux en fait.

Dans cette recherche de compétences, la personne est oubliée. Or c’est une composante majeure du fonctionnement d’une équipe et de sa santé. Certains managers listent des savoir-être dans un souci de complétude. Mais il faut se rendre compte qu’entre la perception de celui qui fait passer l’entretien et l’équipe il y a parfois une grande différence.

En conclusion

La liste des questions à se poser avant de changer d’emploi est importante. Nous sommes à une époque où la variété des métiers, des contextes et des entreprises nous donne la possibilité d’être exigeants envers notre contexte de travail. Le travail n’est plus uniquement le moyen de financer la vie personnelle. C’est une part de notre vie dans laquelle il faut se plaire et qui doit refléter nos valeurs et priorités.

Nous envisageons d’ailleurs de préparer un outil de réflexion pour son orientation avec des critères prenant en compte tous les aspects relatif à votre épanouissement. N’hésitez-pas à nous faire savoir si vous êtes intéressé pour qu’on priorise le sujet si besoin ! L’objectif est de réfléchir sur divers critères afin de mieux cerner ses préférences. Ainsi la réflexion ne se résumera pas à distance du domicile, avantages, salaires et compétences.

Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Nous suivre sur les réseaux


Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?


Ne ratez aucun article !


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !