Accueil > Blog > Créons le lien > Les bienfaits de l’ennui, 4 bonnes raisons de s’ennuyer

Les bienfaits de l’ennui, 4 bonnes raisons de s’ennuyer

par | Août 17, 2021 | Créons le lien | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

Nous avons tous peur de l’ennui, et le marketing l’a bien compris ! Dans tous les secteurs on trouve des astuces pour garder l’attention des clients. Dans la musique, il y a des changements de rythme ou d’instruments toutes les 7 secondes minimum. Sur internet, il y a des pop-up sans arrêt. Sur nos smartphones les notifications nous assaillent. Pourtant il existe de nombreux bienfaits de l’ennui.

En fait, dans notre société contemporaine, nous n’avons pas besoin de penser constamment à notre survie. De ce fait, une fois qu’on a réalisé nos tâches quotidiennes, nous nous retrouvons avec beaucoup de temps pour nous. Ces courts laps de temps que nos ancêtres avaient pour s’ennuyer, ils s’en servaient pour apprendre. C’est ce qui a fait que nous sommes ce que nous sommes aujourd’hui. Pourtant, nous avons encore beaucoup de mal à profiter des moments d’ennui et nous les remplissons au maximum par tout un tas d’activités. Il existe même une maladie découverte récemment, le “boreout”, qui est le syndrome de l’épuisement par l’ennui : plus on s’ennuie plus on s’épuise !

Et si nous réapprenions à nous ennuyer ?

Mieux se connaître

Premier bienfait : l’ennui pour mieux se connaître

Connaissez-vous cette petite voix dans votre tête que certains appellent conscience ? Elle facilite vos pensées, et vous appartient. Je l’entends moi-même en ce moment en écrivant : elle me dicte ce que vous êtes en train de lire.

Cette petite voix c’est vous. Et lors d’une phase d’ennui elle est omniprésente et ne s’arrête pas de papoter.

Une grande partie des personnes ayant peur de l’ennui ont en réalité peur de cette voix. Ils ont peur d’eux-mêmes ou plutôt de ce qu’ils pourraient découvrir d’eux-mêmes.

Quel dommage !

Bien se connaître est la clé de beaucoup de choses dans la vie dont la confiance en soi, la réussite et le leadership. S’ennuyer permet de se découvrir, de se centrer sur soi, et de développer une connaissance intime de qui je suis.

L'ennui pour faire le vide

Deuxième bienfait : L’ennui pour faire le vide

Si vraiment vous avez peur de vous-même et que vous voulez vous débarrasser de votre voix intérieure, vous pouvez profiter de ces moments d’ennui pour faire le vide.

D’aucuns appellent ça la méditation. Le principe est le suivant : réussir pendant quelques instants voire quelques minutes à ne penser à rien.

De nombreuses techniques existent en passant par la respiration et porter sa conscience sur les sensations du corps mais je vous laisse faire des recherches, ce n’est pas ce qui manque sur internet …

S'ennuyer pour la créativité

Troisième bienfait : Réfléchir et développer sa créativité

Quand j’étais plus jeune et encore quelques fois aujourd’hui, on me dit : “il fait beau dans la lune ?”. Vous connaissez ces moment ou vous avez les yeux grands ouverts mais vous êtes si profondément dans vos pensées que pour quelqu’un d’extérieur vous êtes absent. Je pense que le fait de faire remarquer à quelqu’un qu’il est dans la lune c’est justement le priver de ce moment d’ennui qui pourrait aboutir à un “eureka” ! Notre éducation qui prône l’occupation des enfants en est un exemple : pourquoi ne devraient-ils pas s’ennuyer ?

Ces moments, les artistes connaissent ça au quotidien. L’ennui leur procure l’opportunité d’observer ce qui les entoure. Ils trouvent l’inspiration dans les petites choses de la vie. Dans ces scènes que l’on ignore habituellement.

Depuis que l’on rédige ce blog, nous nous sommes rendus compte de la quantité d’inspirations qui nous entourent. Pour notre travail quotidien il en est de même. L’ennui favorise la réflexion sur soi, ses pratiques et finalement on a des idées à foison. Il ne reste plus qu’à les noter pour ne pas les oublier.

Attention

Quatrième bienfait : l’ennui pour améliorer l’attention / la conscience

Je me souviens de tous les trajets en métro que j’ai réalisés pendant toutes mes années à Paris. Mon rituel était toujours le même : je m’installais dans mon siège (j’avais la chance de monter au terminus) et je lançais une vidéo qui m’accompagnerait pendant les 30 à 60 minutes de trajet. D’autres matins, je lançais la musique dans mes oreilles et je fermais les yeux. Parfois je mettais en œuvre les 2ème et 3ème bienfaits de l’ennui.

Je n’ai aucun souvenir de ces trajets à part cela. Je n’ai jamais observé les gens qui m’entouraient. Pire, je n’ai jamais discuté avec un inconnu dans le métro. Pourtant le métro brassait un nombre incalculable de personnes. Chacun avec une histoire, une expérience.

J’ai toujours cherché à rentabiliser ce temps par la veille sur les actualités, les dernières découvertes ou encore avancer sur candy crush.

Pourtant, lorsqu’on ne fait rien, et que nous ne sommes pas renfermés sur soi (comme les 3 précédents bienfaits), on est ouvert sur le monde. On prend conscience de tout ce qui nous entoure. On est plus attentif à ce qui se passe.

Il m’arrive de temps en temps d’être sur mon téléphone en même temps que je discute avec quelqu’un. Voire je suis sur mon téléphone en train de jouer en même temps que je regarde un film. Ce besoin d’extreme activité de mon cerveau vient en détriment de mon attention. En acceptant de “m’ennuyer” dans l’écoute d’une conversation ou dans le suivi d’un film je deviens bien plus pertinent et attentionné dans un cas et j’analyse mieux l’intrigue dans l’autre.

Que demander de plus ?

En conclusion

Je vous mentirais si je disais que je laisse mon téléphone au fond de ma poche. S’il n’est pas là, j’ai toujours un livre à portée de main.

Pourtant j’ai envie de (re)commencer à m’ennuyer, de réapprendre à perdre mon temps. Peut-être en adoptant un rituel tel que prendre mon café du matin seul avec de la musique en fond sonore. Me laissant ainsi le temps de divaguer, créer, mieux me connaitre et avoir encore plus de belles idées d’articles pour vous.

Je conseille d’ailleurs à tous les leaders de profiter des bienfaits de l’ennui car chacun des points vous rendra meilleurs. Mieux se connaître est indispensable pour être un bon leader. Savoir faire le vide est utile pour prendre des décisions importantes avec les idées claires. Etre créatif permet de trouver de nouvelles solutions aux problématiques rencontrées. Enfin, l’attention et l’écoute sont une des plus grandes qualités que doit posséder un leader.

Et vous alors, profitez-vous de l’ennui ? Voyez-vous d’autres bienfaits de l’ennui ?

Nicolas Escartin
Nicolas Escartin

Consultant en Management, curieux il recherche sans arrêt le moyen d’apprendre de nouvelles choses.
Co-fondateur et Président de CreaSila.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nous suivre sur les réseaux


Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?


Ne ratez aucun article !


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !