Accueil > Blog > Créons le lien > Le secret du bonheur : la valeur dans l’instant présent

Le secret du bonheur : la valeur dans l’instant présent

par | Nov 9, 2020 | Créons le lien | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

J’ai lu récemment une phrase qui m’a beaucoup fait réfléchir. Le psychologue Ed Diener a découvert que la fréquence de nos expériences positives constituent un bien meilleur indicateur de notre bonheur que leur intensité. Aurait-il trouvé le secret du bonheur ?

Alors que lorsqu’on parle de bonheur, nous pensons souvent à des évènements importants : mariage, famille, enfants, voyages… ou alors de biens matériels : richesse, voiture, maison,… Ed Diener affirme qu’avoir plusieurs moments positifs nous rendrait plus heureux. En fait, avoir une dizaine de petits plaisirs quotidiens serait la clé de notre bonheur.

Qu’est ce que le bonheur ?

Après mûre réflexion, je dois me rendre à l’évidence : je ne sais pas répondre à cette question. C’est tellement évident et tellement difficile de définir le bonheur. Mais mon ami google m’a rassurée : même les philosophes n’arrivent pas se mettre d’accord. Ils définissent 2 notions différentes :

Bien-être subjectif : une personne qui s’amuse à torturer des animaux peut être heureuse. Un nazi qui se dore la pilule en Tunisie sera malheureux. Épicure et Érasme parlent du bonheur d’ici et maintenant.

Bien-être psychologique : un religieux, un moine, une personne pieuse sont plus heureux. Leur bonheur est présent même dans les pires situations. Aristote est un fervent défenseur de cette théorie selon laquelle le bonheur est dans la vertu et une vie morale.

Comment savoir si je suis plus heureux ?

Pour savoir si on est plus heureux, il faudrait déjà être capable de mesurer le bonheur. Autant mesurer sa taille, son poids, sa température on sait faire, mais son bonheur, son stress,… c’est un peu plus compliqué. Et aujourd’hui les sciences ne permettent pas d’apporter une réponse à la question de mesure du bonheur. Le secret du bonheur reste bien scellé.

Pourtant, l’ONU a produit tous les ans un classement du bonheur par pays. Selon eux, le bonheur d’un pays se mesure à plusieurs indicateurs : le PIB par habitant, le support social, l’espérance de vie, la liberté des choix de vie, la générosité et la confiance. Dans ce classement, en 2019, la Finlande a la 1ère place, la France est classée 24ème.

Mais à l’heure du bilan de fin d’année, pour savoir si les actions que vous avez entreprises en 2020 vous ont rendu plus heureux cela ne vous aide pas. Donc il faut trouver une mesure que vous pouvez évaluer quotidiennement potentiellement.

Un élément de réponse nous provient des études de Norbert Schwarz introduisent la notions d’humeur. Lors de ses tests, il introduit des éléments manipulateurs d’humeur : trouver une pièce, donner du chocolat, faire ses tests par une journée ensoleillée ou au contraire pluvieuse,… Les participants privilégiés par ces éléments de contexte estiment leur vie plus belle que les participants neutres.

Daniel Gilbert nous apporte d’autres éléments de réponse dans son livre « Stumbling on happiness ». Dans ses études, il trouve que l’argent, la beauté, l’intelligence ou l’eductaion ont moins d’importance qu’on pourrait le croire. Là où l’estime de soi, les relations sociales, pouvoir gérer son temps, le bénévolat et l’humeur participent.

Graphique bonheur marital extrait du livre Stumbing on happiness de Daniel Gilbert

En attendant une mesure plus scientifique est ce que nous ne pourrions pas inventer notre propre mesure de notre bonheur ? Elle pourrait partir de ce qui est important pour nous, nos valeurs par exemple. Et on pourrait noter à quel point nos actions du quotidien sont en adéquation avec nos valeurs.

Concrètement comment je fais

Si on repense à Ed Diener qui indique que les expériences positives augmentent le bonheur, il s’agirait d’augmenter le nombre de ces dernières toujours en raccord avec ses valeurs. Pourquoi pas les multiplier même : prendre ses proches dans ses bras, dire des mots gentils, faire des compliments, prendre soin de soi, manger ce carré de chocolat, sortir avec les amis, méditer, faire du sport, déjeuner en terrasse, …

En fait, c’est à vous de savoir, en fonction de vos valeurs, quelles sont ces petites choses qui participent à votre bonheur.

Par exemple, dans mes valeurs il y a la connaissance, l’amitié, et l’harmonie. Du coup la lecture, les soirée avec des amis et les vacances au soleil me permettent d’être bien.

Tant qu’on y est on pourrait créer une routine matinale qui nous donne notre dose de bonheur tous les matins pour que plus rien ne nous atteigne de la journée. Ok, lire c’est faisable, mais faire une soirée entre amis ou des vacances au soleil tous les matins, c’est compliqué … Je remplace ça par écouter un peu de musique en fredonnant ou par prendre le temps et profiter du moindre rayon de soleil en prenant mon petit dej.

En conclusion

Le secret du bonheur est bien gardé. D’aucun d’iront que le bonheur est la finalité de l’humain. Mais dans tous les cas on s’accorde à dire qu’être heureux est une sensation que l’on veut pouvoir reproduire au maximum.

Et nous pouvons commencer en étant de bonne humeur tous les jours !

D’ailleurs, Walt Disney nous l’a dit plusieurs fois.

Il en faut peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire.

Walt Disney

Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur.

Walt Disney
Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Nous suivre sur les réseaux


Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?


Ne ratez aucun article !


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !