Le dilemme d’entrepreneur à l’ère du tout tout de suite

par

Accueil > Blog > Entrepreneuriat > Le dilemme d’entrepreneur à l’ère du tout tout de suite

On vit à une époque où tout va très vite. On renouvelle notre électronique tous les 2 ans, les sites, les modes, les pratiques tous les 3 mois… A l’ère du tout tout de suite, la situation politique, sanitaire d’un pays peut évoluer en une nuit. Forçant l’entrepreneur à s’adapter constamment. Le créateur d’entreprise doit avoir une vision long terme et produire rapidement. Ce qui nécessite vision, patience et réactivité. Le dilemme de l’entrepreneur devient de constamment choisir entre réactivité et vision, patience et urgence.

L’incompréhension

J’ai croisé une nouvelle entrepreneuse (en cours de création) qui m’expliquait qu’elle souhaitait lancer un service. Le service en question est innovant et inconnu du public. Elle n’a aucune présence ni sur des réseaux sociaux, ni aucune plateforme de contenu : ni blog, ni podcast, ni vidéo.

Pour son lancement elle souhaite créer des masterclass durant lesquelles elle vendrait son service en ligne. La création de contenu est à ses yeux une perte de temps phénoménale car elle ne rapporte pas de revenu direct.

Et là je me suis demandée si c’est le fait d’avoir l’habitude d’avoir tout tout de suite qui fait que même les entrepreneurs se disent qu’ils vont se lancer et cartonner dans la minute sans faire l’effort de se faire connaitre ?

Je ne présage ni de la réussite ou de l’échec de ce projet. Je m’étonne que des entrepreneurs puissent se lancer en se donnant à peine quelques mois pour réussir alors que les plus beaux succès ont tous pris des années à s’établir.

Les succès fulgurants

Certes, il existe des entreprises qui se lancent et font très vite beaucoup de bruit à grands renforts de publicité et de présence sur les médias. Il ont une croissance phénoménale, recrutent à tour de bras et lèvent des millions pour financer cela.

Ils sont ainsi parfaitement en accord avec les besoins de notre temps. Leur vision initiale peut être sacrifiée au passage, générant ce fameux dilemme dont seul l’entrepreneur est conscient.

Puis, commencent les difficultés. Les clients insatisfaits, le SAV, l’organisation, les attentes des actionnaires…

En se lançant très vite, en grandissant trop rapidement, l’entreprise ne prend pas le temps de stabiliser les processus nécessaires à la qualité, la relation client…

Tout se gère à ce moment là en pompier avec deux issues possibles : le succès retentissant ou un échec cuisant.

L’entrepreneur doit savoir prendre son temps

C’est très difficile à accepter pour moi qui aime que tout aille vite de le dire, mais entreprendre demande du temps.

Le temps d’identifier sa cible, de façonner son offre, de communiquer correctement. Il faut prendre le temps de créer une relation de confiance avec ses premiers clients et améliorer son service ou son produit avant d’aller plus avant.

Je ne suis pas en train de dire qu’il faut développer 2 ans son produit dans son garage avant de le sortir.
Mais il est nécessaire d’accepter la lenteur de la progression qui est naturellement grande.

Par exemple, c’est en écrivant un article par semaine pendant des semaines que des personnes commencent à suivre un blog et à s’intéresser aux offres de son créateur.

On peut gagner du temps

En réalisant les bons investissements, il est possible de gagner du temps.

Pour la communication par exemple, les entreprises qui ont constaté les cycles lents de production des médias traditionnels, elles se sont tournées vers les influenceurs qui sont bien plus réactifs. Ces derniers ayant déjà la confiance de leur public peuvent promouvoir un nouveau produit. Ainsi ils peuvent permettre à des jeunes entreprises de griller quelques étapes.

cas particuliers où le dilemme de l’entrepreneur est quasi-inexistant

Après, il y a un cas particulier : les produits connus du grand public. Si vous souhaitez ouvrir une bijouterie, boulangerie ou un salon de massage, vous pouvez ouvrir de suite.
En effet, une fois trouvé votre emplacement et vos financements, vous pouvez ouvrir. Petit à petit les habitants du quartier viendront découvrir ce lieu nouveau et intrigant.

Pour peu que votre offre soit ait un bon rapport qualité prix et que vous soyez accueillant cela devrait fonctionner.

Vous pourrez toujours développer une stratégie de contenus pour attirer les habitants des quartiers voisins ou perfectionner vos services par la suite.

Comment gérer les deux temps

En tant que créateur d’entreprise, votre vision doit évoluer en fonction de ce que vous apprenez sur le monde qui vous entoure. Votre vision, évolue en même temps que vous et votre entreprise. Prenez soin de toujours l’avoir en tête, prenez soin de ne pas perdre vos valeurs et convictions en route. Mais n’oubliez pas qu’il y a plusieurs chemins qui mènent à Rome.


Produits qui pourraient vous intéresser :

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !

Pin It on Pinterest