Accueil > Blog > Créons le lien > La motivation au travail grâce aux motivations intrinsèques

La motivation au travail grâce aux motivations intrinsèques

par | Oct 22, 2020 | Créons le lien | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

Avez-vous déjà vu quelqu’un blasé et démotivé au travail (ou quand il en parle) alors que vous savez qu’il a un salaire très correct ? Avez-vous déjà vu des gens râler de devoir aller au bureau le matin ? Je parie que oui. En fait nous sommes entourés de personnes dont la seule motivation au travail, ce qui les fait aller au bureau, c’est la peur du chef et la motivation du salaire ou de l’augmentation de fin d’année. Le bâton et la carotte.

Et puis il y a ces gens qui même avec des revenus modestes vont travailler avec le sourire. D’ailleurs de plus en plus de cadres quittent leurs grandes et belles sociétés pour se lancer dans l’élevage de chèvres ou l’entreprenariat ou qui ouvrent des petites boutiques… Et vous savez quoi ? ils sont heureux de travailler dans ces conditions.

En fait on peut distinguer 2 formes de motivations au travail et dans la vie :

  • celles visibles qu’on appelle motivations extrinsèques (bâton et la carotte)
  • les motivations intrinsèques qui sont propres à chacun

Et si en tant que travailleur vous n’êtes pas heureux, il serait temps de chercher à identifier quelle est la motivation intrinsèque la plus importante qui n’est pas assouvie. Idem en tant que manager, il est temps de voir avec vos collaborateurs les motivations qui sont négligées. Osez créer le lien avec eux. Les journées de travail seront plus agréables dès que vous vous connaitrez mieux. Bienvenue dans l’ère du Management 3.0 !

Si vous le souhaitez, je vous propose de lire cet article en réalisant votre auto-diagnostic. Pour cela, je vous propose de prendre une feuille et un stylo avant de continuer la lecture. 📝

Motivations extrinsèques :

Les motivations extrinsèques sont ce qu’on utilise le plus souvent pour motiver quelqu’un d’autre : c’est le principe de punitions récompenses ou encore du bâton et de la carotte. Et nous apprenons cela dès le plus jeune âge avec le Père Noël et le Père Fouettard …

La plupart d’entre nous a été élevé à ça :

  • La récompense / la carotte :
    • les bons points
    • les bonbons
    • les bonnes notes
    • les cadeaux si le travail est bien fait, si la chambre est rangée, si « on a été sage toute l’année » 🎅
  • La punition / la bâton :
    • aller au coin
    • pas de dessert
    • privé de sortie
    • le marchand de sable
    • la police / la prison

Et dans le monde du travail vous les connaissez bien ces motivations extrinsèques : la carotte c’est le salaire, la bâton le licenciement. Etes-vous capable d’identifier vos motivations extrinsèques ? Est-ce que ce sont elles qui vous motivent le plus à travailler ?

La carotte 🥕 :

  • Si vous postulez ailleurs pourriez-vous décrocher un meilleur poste ou un meilleur salaire ?
    • Si vous ne savez pas répondre, il est temps de rafraichir votre CV et voir ce que vous valez réellement. Comment espérez vous négocier sinon lors de votre entretien annuel ?
  • Gagnez vous autant que vos collègues à travail égal ? Ou plus ? Ou moins ?
    • Si vous gagnez moins, il est temps de montrer à vos responsables la réelle valeur de votre travail et de demander une revalorisation de salaire
    • Si vous gagnez plus, faites attention au syndrome de l’imposteur. Etes vous modeste en évaluant la qualité de votre travail ?
  • Etes-vous satisfait des primes et autres avantages dans votre entreprise ?

Le bâton 🔨 :

Quel rapport avez-vous avec votre responsable ? Utilise t’il la menace : avertissements, licenciement ou autres quand il vous demande de faire quelque chose ?

Motivations intrinsèques :

En dehors de la motivation par la récompense et la menace, il y a des motivations qui nous sont propres. Nous ne sommes pas payés pour cuisiner, bricoler, jardiner ou faire du sport. Pourtant nous réalisons ces activités chez nous, pour nous car nous le souhaitons.

Voici un panorama des principales motivations intrinsèques :

  • Acceptation : Vous appartenez au groupe. Vous et vôtre travail sont acceptés par les personnes avec qui vous travaillez.
  • Curiosité : Vous apprenez tous les jours, et il y a encore beaucoup de choses à découvrir dans votre travail.
  • Liberté : Vous avez la liberté de faire votre travail comme vous le souhaitez, en toute autonomie.
  • Statut : Vos collaborateurs reconnaissent vos compétences et votre rôle tel que vous le souhaitez.
  • But : Votre travail vous permet d’attendre vos buts.
  • Honneur : Votre travail a du sens pour vous. Vos valeurs correspondent bien avec ce que vous faites.
  • Maîtrise : Votre travail vous permet d’utiliser vos compétences sans jamais vous mettre en difficulté.
  • Ordre : Tout est carré dans votre travail, les processus et la hiérarchie sont claires et vous réconforte.
  • Pouvoir : Le travail vous fournit votre dose de pouvoir : vous avez de l’influence sur vos collaborateurs ou sur les réalisation de votre entreprise.
  • Relations sociales : Vous tisser des relations qui conviennent dans votre travail.

Je vous propose cet atelier créé par Jurgen Apello dans le cadre du Management 3.0. Vous pouvez regarder la description de l’atelier (en anglais) et acheter ou télécharger les cartes de l’atelier moving motivators ici.

Pour les travailler seul,

Etape 1

vous pouvez les trier du moins important au plus important à votre sens.

La liste des cartes Moving Motivators qui liste mes motivations intrinsèques.

Etape 2

Identifiez ensuite votre niveau de satisfaction pour chaque item.

Analyse et prise d’actions

Finalement identifiez les élément importants sur lesquels vous souhaitez travailler. Définissez les actions pour améliorer votre niveau de satisfaction. Plus vous augmentez votre satisfaction sur les items importants plus vous serez heureux et motivé au travail.

En tant que manager ou coach ,

vous pouvez réaliser un exercice avec vos managés ou clients. Proposez et présentez leur des cartes contenant les items cités ci dessous.

Attention il n’est pas question de juger à aucun moment de l’atelier. Vous perdrez la confiance de votre collaborateur et tout l’intérêt de l’exercice. Ne prenez pas de notes non plus si vous êtes un manager. Cet exercice doit rester confidentiel pour fonctionner.

Etape 1

Demandez leur de les trier par ordre d’importance horizontalement. Laissez leur tout le temps nécessaire.

Etape 2

Une fois le tri réalisé, demandez à votre interlocuteur d’avancer verticalement les items qui sont pleinement satisfaits par le poste actuel et reculer ceux qui sont en souffrance. Ceux qui ne sont impactés ni positivement ni négativement restent à leur place.

Les cartes sont ordonnées telles que décris au dessus.

Analyse, échanges et prise d’actions

Utiliser le résultat de ce travail comme base d’échange. Questionnez chaque item selon l’ordre de priorité.

La compréhension de ceux impactés positivement vous permettront de comprendre votre collaborateur et vous saurez les conserver.

Pour les autres, vous pouvez profiter de ce support pour chercher et identifier des pistes d’amélioration.

Aller plus loin

Pour les managers, vous pouvez réaliser l’étape 1 de cet exercice en miroir avec votre collaborateur. Cela vous permettra de comparer ce qu’il pense de lui même avec ce que vous percevez de lui / ce qu’il vous laisse percevoir.

Le classement des cartes est différent entre celui du manager et celui de l'employé.

Les échanges suite à cet exercice peuvent être intéressants.

En Conclusion

Et si vous vous mettiez à plus vous écouter et écouter vos collaborateurs ? Et si nous arrêtions le bâton et la carotte pour privilégier les motivations intrinsèques au travail ?

Voyez-vous d’autres moyens d’utiliser ces « Moving Motivators » ?

Et enfin, pensez-vous que les enfants doivent également être éduquées sans bâton et carotte ? Et qu’en est-il du respect de la loi ? De la prison ?

Et si nous reprenions notre analyse de la série Suits au regard des motivations intrinsèques ? 😉

A vos commentaires !

Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Nous suivre sur les réseaux


Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?


Ne ratez aucun article !


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !