Accueil > Blog > Créons le lien > Halloween : du déguisement à la personnalité

Halloween : du déguisement à la personnalité

par | Oct 29, 2020 | Créons le lien | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

Samedi c’est Halloween. Et cette année exit les soirées arrosées de cocktails rouges et de momies à l’apéro. D’ailleurs pour les déguisements cela fait longtemps que vous n’en avez pas porté donc ça ne changera pas grand chose… Ah oui, vraiment ? Ne portons-nous tous pas des masques à longueur d’année ? Et si on s’intéressait à la personnalité cachée derrière le déguisement ?

Pour Halloween nous nous sommes donc posés la question du déguisement chez l’adulte. Pourquoi les adultes se déguisent peu alors que les enfants ont l’air de tellement aimer ? Les acteurs et les comédiens n’ont-ils jamais grandi ? Pourquoi le déguisement est porté plus facilement dans certains pays ?

Tâchons de répondre à toutes ces questions avant de se servir dans le seau de bonbons !

Déguisement de l’enfant : recherche de personnalité

Dès qu’il s’agit de se déguiser, les enfants sont surexcités. Ils ont beaucoup d’idées, d’envies,…

Se déguiser en personnage qu’on admire, et avoir enfin la force de battre ce qui nous fait peur. S’habiller en adulte et avoir le pouvoir : le pouvoir prendre des décisions. Se déguiser en monstre et apprivoiser ses peurs. Ou encore revêtir l’habit de clown et faire rire l’assemblée…

Les enfants choisissent les déguisements selon leurs gouts et leurs héros du moment. D’ailleurs si vous leur choisissez un déguisement il y a plus de chances qu’ils le refusent et se sentent mal à l’aise. L’idéal est de leur proposer une malle de déguisements, vieux vêtements et accessoires variés et les laisser faire preuve d’imagination dans la composition de leur costume d’halloween. D’ailleurs des enfants n’auront aucun problème s’ils sont plusieurs à être déguisés pareil.

La psychologie derrière ce déguisement c’est que l’enfant se cherche. Le déguisement permet de tester les personnalités. Ils peuvent en toute liberté tester des attitudes, des comportements qui leur semblent interdits en tant qu’eux-mêmes. Ces jeux participent au développement de leur personnalité.

Déguisement d’adolescent : prouver sa personnalité

L’adolescence est la période qui nous prépare à être adulte. On cherche qui on est et qui on souhaite être. Cela passe également par comment on veut être perçu. Le déguisement est donc majeur dans cette étape de la vie. La tenue quotidienne est déjà un déguisement : l’adolescent expérimente les différentes possibilités. Donc un déguisement d’halloween prend une plus grande signification qu’il n’a pu l’avoir par le passé. Ce n’est plus juste un amusement c’est un engagement personnel, de ses choix, sa personne et sa valeur.

Donc on retrouve deux grandes écoles qui se confrontent selon l’entourage de l’adolescent. L’adolescent fera souvent la même chose que ses amis.

Si ses amis se déguisent, l’adolescent cherchera à montrer sa personnalité et à se distinguer en choisissant un costume surprenant. Par contre si ses amis ne se déguisent pas, l’adolescent assumera rarement (voire jamais) de se déguiser.

Déguisement chez l’adulte : jouer avec les personnalités

Pour l’adulte qui a trouvé qui il est, l’occasion de se déguiser est une opportunité de dévoiler une autre partie de soi. On peut en toute impunité explorer un nouveau comportement. C’est ce qu’on peut appeler un « jeu de rôle ».

Spontanément quand on pense déguisement des adultes il me vient en têtes 2 cas majeurs : les professions du déguisement et les « occasions ».

Les professions du déguisement

Les professions du déguisement sont les professions qui ont pour essence de jouer un rôle. Dans ces professions on peut lister les artistes comédiens ou acteurs. On peut y ajouter les chanteurs. Enfin, le métier d’agent des services secrets est un autre exemple je crois.

Dans le cas des artistes, ils jouent un rôle pour divertir leur public. Dans le cas de l’agent secret, il joue un rôle pour ne pas révéler sa véritable identité.

Dans les deux cas cela demande beaucoup de pratique à ces personnes pour être capables de jouer un personnage. Il y a le déguisement « habit » mais également le déguisement « personnalité » voire « émotion ».

Est-ce que ces personnes sont encore en train de « se chercher » comme des enfants ? Je ne pense pas. A mon avis elles sont au contraire capables en se connaissant bien et en ayant beaucoup d’empathie de jouer un autre personnage que celui qu’elles sont.

Les occasions de déguisement

Ensuite nous avons toutes les autres personnes qui se déguisent à l’occasion. Comme on dit « l’occasion fait le larron ».

En fait ces occasions sont souvent des célébrations / des fêtes.

Il y a bien sûr Halloween : les adultes se déguisent pour accompagner leurs enfants. En Amérique du nord ils se déguisent même pour aller au travail ! Difficile de voir ça en France. Le Français a peur de l’image qu’il peut renvoyer au bureau et surtout dé passer pour quelqu’un de pas sérieux.

Il y a ensuite de manière similaire Noël avec le Père Noël pour faire plaisir aux enfants.

On pense aussi aux carnavals.

Mais même quand l’objet de la fête n’est pas le déguisement, il y a une forme de déguisement qui se met en place quand même.

Le cas le plus flagrant est le mariage. Lors d’un mariage tout le monde se déguise. Les déguisements les plus beaux sont portés par les mariés. Mais à l’autre extrême il y a une soirée en boîte de nuit où on se déguise : tenue de soirée, maquillage, etc. On se transforme pour l’occasion. Dans tous ces moment nous assumons notre déguisement, notre personnalité.

En fait des occasions on en a tous les jours

Quoi qu’il en soit, le déguisement nous permet d’échapper à nous-mêmes, mais enlever le déguisement ne suffit pas non plus à être authentiquement nous-mêmes.

Jean-Paul Sartre

Cette citation nous rappelle que d’une part on utilise le déguisement au quotidien, mais également que même sans lui nous continuons à jouer des rôles. Il n’y a pas de personnalité sans déguisement.

Au quotidien, on va porter notre tenue de travail. Bleu de travail, costume, cravate, uniforme. Quand une personne enfile son uniforme de travail souvent sa démarche et son attitude change. On peut être détendu en privé et méticuleux en consultant, on peut être timide en famille et parler sur scène devant des centaines de personnes en tant qu’orateur, échanger simplement en famille et soutenir une thèse élaborée et complexe…

Pour revenir sur le jeu de rôle : nous jouons tous plusieurs rôles et pas seulement au travail. On a plusieurs masques que nous mettons selon les contextes. Nous sommes différents si on s’adresse à ses parents, ou à des amis. D’ailleurs on peut même être différent selon l’ami ou le groupe d’amis. En fait comme on le disait dans un article précédent, on dévoile rarement qui on est vraiment et en plus le qui on est vraiment est très changeant.

Finalement la chose qui est difficile à changer c’est le déguisement, ce n »est pas nous même. Quand on a l’habitude de jouer tous les jours les mêmes rôles c’est difficile de changer à l’opposé.

Le déguisement à l’ère du digital

Donc nous avons tous des déguisements au quotidien. Mais la question se pose : maintenant que nous vivons une grande partie de notre vie sur un espace digital que devient ce déguisement ?

En effet, sur Facebook, Instagram, etc. on joue encore un autre rôle : on va choisir scrupuleusement les informations et le photos que l’on va divulguer. C’est un milieu encore plus déguisé que la vie de tous les jours. Tout comme il est facile de changer de photo, ou de profil, il est facile de changer de déguisement et de personnalité.

Pour l’adulte c’est une aubaine, mais pour l’enfant qui se cherche et l’adolescent qui veut prouver qui il est c’est un paradis.

En conclusion

Nous sommes tous déguisés en ce moment même. Et nous changeons régulièrement de déguisement et de personnalité tous les jours ne serait-ce qu’en regardant sur notre téléphone notre réseau social préféré.

En fait le déguisement est super utile ! C’est lui qui nous permet d’oser de nouvelles choses. Ca me permet moi derrière mon écran de vous écrire des choses que je n’aurais pas forcément dites à mes amis. Ca me permet aussi de vous faire découvrir une autre partie de ma personnalité.

Enfin, ça permet de mentir. Et on en a grandement besoin. Je vous assure que vous préférez voir vos amis dans leurs déguisements imaginaires que sans aucun filtre à vous dire tout ce qu’ils pensent. Ca me fait penser à ce film que j’ai vu récemment Mytho-Man. On y voit un monde où le mensonge n’existe pas et ça fait peur !

Joyeux Halloween à tous et n’hésitez pas à nous donner vos déguisement préférés en commentaires !

Nicolas Escartin
Nicolas Escartin

Consultant en Management, curieux il recherche sans arrêt le moyen d’apprendre de nouvelles choses.
Co-fondateur et Président de CreaSila.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nous suivre sur les réseaux

************************

Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?

Dix pour cent

************************

Ne ratez aucun article !

************************

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !