Accueil > Blog > Créons le lien > Définir et poser ses limites pour se protéger

Définir et poser ses limites pour se protéger

par | Jan 5, 2021 | Créons le lien | 0 commentaires

Partagez ce contenu !

A la limite, être limite, dépasser les limites, poser ses limites … Les expressions parlant de limites sont nombreuses dans la langue française. On en parle souvent et pourtant quand on demande à quelqu’un quelles sont ses limites il nous regarde avec un regard étonné. J’ai même quelqu’un qui m’a répondu un jour qu’il n’avait aucune limite.

Qu’est ce que les limites

Les limites sont des frontières que l’on se crée pour se protéger. Elles sont nécessaires pour ne pas subir les autres. Poser ses limites permet d’être en cohérence avec soi, ses valeurs et ses besoins. En définissant votre territoire, vous vous donnez les moyens de le respecter.

Si vous avez encore des doutes, sachez que la colère est un bon indicateur quand quelqu’un a bafoué une de vos limites ou valeurs. Instinctivement, la colère vous aide à garder vos limites.

Définir ses limites

Les limites peuvent être diverses, mais elles sont toujours construites pour votre bien :

  • domaine professionnel : je peux décider de ne pas travailler plus de 8/9 heures par jour. Je peux décider de ne pas répondre aux mails passée une certaine heure. Je peux décider de couper mon téléphone en vacances. Ou encore, je peux signifier au collègue que je ne ferais pas tout son travail mais que je suis d’accord pour l’aider en cas de réelle difficulté,….
  • domaine familial : je peux signifier à ma mère que je ne suis pas disponible pour venir diner tous les soirs, je peux fermer la porte de ma chambre, je peux refuser lorsque ma grand mère insiste pour me resservir à manger pour la 3ème fois …
  • couple : je peux définir mes limites concernant mes loisirs, les moments avec mes amis, ne pas accepter que le(la) conjoint(e) embrasse ou dine avec une tierce personne,… je peux cuisiner un repas sur deux et mon(ma) partenaire prépare le suivant,…
  • personnel : le matin je prends du temps pour moi, pour mon sport ou mon petit déjeuner, je peux couper mon téléphone le soir, refuser de fumer, etc.
  • social : je refuse une soirée si je suis fatiguée, je définis la proximité à laquelle j’accepte qu’une personne se rapproche de moi, etc.

A vous de faire votre liste de limites qui vous permettront de vivre en harmonie avec vous même.

Respecter et faire respecter ses limites

Une fois les limites posées, il s’agit de les faire respecter. Il faut informer votre entourage et ré-expliquer à chaque personne qui se risque à la dépasser. L’explication doit être calme claire et concise. Car si vous vous lancez dans une explication complexe vous embrouillez votre interlocuteur. De plus, une limite qui apparait et disparait, qui est appliquée exceptionnellement est une limite pas claire donc personne ne la respectera.

Evidemment, pour faire respecter ses limites il faut d’abord respecter les limites des autres. Essayez de comprendre les limites des autres, même si elles ne correspondent pas aux vôtres. Les limites viennent des valeurs, ainsi que de la culture de chaque personne. Elles peuvent donc être très différentes des vôtres !

Ensuite, il faut que vous respectiez vos propre limites ! Encore une fois, vous avez défini ces limites dans le but de vous protéger. Si vous ne les respectez pas vous-même qui les respectera pour vous ? Si vous continuez à envoyer des mails pendant vos congés, pourquoi râler si vôtre chef vous demande de faire quelque chose ?

Finalement apprendre à poser des limites et les faire respecter c’est apprendre à dire non.

Dire non, ce n’est pas forcément rejeter l’autre. C’est exprimer et faire comprendre à l’autre ses limites. Ne pas réussir à dire non c’est la même chose que ne pas respecter ses propres limites.

Bénéfices

Grâce à des limites définies et respectées vous aurez beaucoup plus de contrôle sur votre vie. Sans limite, c’est à ce moment là que l’on se sent mal, angoissé, stressé, etc. C’est à ce moment là que l’on ne sait plus quoi faire et qu’on accepte des choses qui nous font du mal. Réussir à poser ses limites vous épargnera ces difficultés et vous vous sentirez vraiment soulagé.

Ensuite, le fait que votre entourage connaisse vos limites vous permettra de meilleures relations, plus épanouies et sans crise. En effet, comme tout le monde respectera vos limites, ils essaieront moins de les dépasser et donc de vous faire dire non.

Enfin, vous serez en mesure de mieux vous connaître et pourquoi pas faire fluctuer vos limites afin de tester de nouvelles choses.

En conclusion

Définir, poser ses limites est une chose que l’on réalise tous plus ou moins instinctivement lorsqu’on se recule lorsque quelqu’un nous souffle son haleine dans le nez. En effet, on se recule à une distance limite qui nous paraît acceptable.

Mais pour être pleinement protégé il faut poser les limites de votre être. Il faut pour cela réfléchir à vos valeurs et vos besoins.

Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Nous suivre sur les réseaux


Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?


Ne ratez aucun article !


Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !