Accueil > Blog > Parlons Agile > 5 vraies raisons de faire de l’agile

5 vraies raisons de faire de l’agile

par | Juin 8, 2020 | Parlons Agile | 0 commentaires

Partagez ce contenu !
  • 9
    Partages

Il y a une question que j’aime bien poser en entretien lorsqu’on me propose d’accompagner une transformation agile vers un framework donné (un framework ou « cadre de travail » est une organisation appliquée de l’agile. L’agile définit l’état d’esprit et le framework définit les intervenants et quelques éléments de structure). Je pose aussi la même question aux responsables que j’accompagne si ce n’est pas la même personne que j’ai rencontrée en entretien. Cette question est : « Pourquoi choisissez-vous de faire de l’agile ? ».

Transformation d'une chenille en papillon. Reflète le progrès d'une entreprise avec l'agile

Je pose cette question afin de m’assurer qu’il y a une véritable motivation derrière la transformation. Car sans motivation pour changer, le changement est très difficile à mettre en place. Mais ça c’est un autre sujet pour un autre article.

Je pose aussi cette question pour avoir une première vision des enjeux du programme et de l’entreprise sur laquelle j’interviens.

Au fil des échanges, j’ai pu identifier 5 bonnes raisons de passer à l’agile :

1. Vous avez besoin de mettre plus rapidement un produit sur le marché

Parce que la concurrence va vite, parce que vous avez identifié des attentes de vos utilisateurs finaux, parce qu’il y a une opportunité et qu’il ne faut pas être le dernier à y aller … vous souhaitez mettre à disposition de vos utilisateurs finaux un nouveau produit ou fonctionnalité.

On gagne aussi du temps en faisant le tri dans les activités superflues et en recentrant les activités sur les choses importantes

Attention, quand vous vous lancez pour cette raison là il faut être prêt à accepter de lancer une version épurée de votre produit et l’étoffer régulièrement en fonction des besoins et retours des utilisateurs finaux.

L’ennemi de l’agile dans ce cas c’est le perfectionnisme. Si on attend/espère d’avoir toutes les fonctionnalités on court droit à l’échec.

De plus en étant agile, vous permettez à vos équipes de travailler sur leur amélioration continue, d’optimiser leurs pratiques. Vous gagnerez rapidement en productivité du fait de la recherche continue de l’excellence par vos équipes.

2. Une équipe souhaite faire de l’agile

Parce qu’ils ont envie de gagner en autonomie et responsabilités. Parce qu’ils souhaitent animer leur création et avoir la possibilité d’améliorer ou optimiser leurs pratiques.

De plus les nouvelles générations ont de plus en plus envie de gagner en autonomie opérationnelles. Ils souhaitent participer aux réflexions et proposer des axes d’amélioration.

Attention cependant aux dérives. Une équipe qui souhaite travailler en agile a besoin d’avoir encore plus de visibilité sur la vision et la roadmap projet. Elle a besoin également d’être en contact avec le client, l’utilisateur final ou ses représentants. Elle ne doit pas être bloquée par les processus des autres équipes. Un travail de pédagogie au sein de l’équipe et auprès des équipes avec lesquelles elle interagit est indispensable.

Attention, vouloir faire de l’agile c’est seulement souhaiter suivre les valeurs et les principes Agiles (nous ferons aussi d’autres articles sur le sujet).

3. Meilleure gestion des changements de besoin

Cette raison est la préférée de tous les clients et métiers. En agile c’est fini les cycles de 6 mois à 2 ans avant de pouvoir ajouter une nouvelle évolution ou version. C’est fini les avenants aux contrats, les rallonges de budget pour une fonctionnalité. C’est fini 40 échanges de devis, chiffrages et autres à relire et valider pour changer l’emplacement ou la couleur d’un bouton. Et j’exagère à peine.

En agile, nous avons une équipe qui travaille sur une période de temps appelée sprint (quelques semaines à quelques mois selon le 3ème principe du manifeste agile). Donc il est possible de re-prioriser, moduler, modifier le contenu du prochain sprint tant qu’il n’est pas démarré (2ème principe du manifeste agile).

Cette raison est surtout présente dans les secteurs où les changements de besoin sont fréquents parce que la concurrence est très active, le marché très volatile ou dans le cas d’innovation : les connaissances sont très limitées.

4. Diminuer les risques

Lorsqu’on travaille en agile, on ne se lance pas dans des grosses créations en autarcie. On rencontre régulièrement le client, s’il n’est pas là au quotidien. On lui montre les réalisations et on ajuste en fonction de ses retours. Nous réduisons ainsi le risque de livrer quelque chose dont il n’a pas l’utilité.

Quand les réalisations sont faites en agile, les cycles sont courts et les changements entre un livrable et un autre sont moins importants. Ainsi, l’opération de mise en service (déploiement) est moins risquée. Les retours arrière plus maitrisés et les analyses plus faciles.

Attention cependant, l’augmentation de la fréquence des mises en production peut amener un surcoût dû à ces opérations vu le temps et les ressources qu’elle mobilise. Il faut se pencher sur des questions d’automatisation et de DevOps.

Nous pouvons également parler de réduction des risques parce que l’attention à la qualité est améliorée (9ème principe).

5. Augmenter la motivation des équipes

Dans des secteurs où les équipiers peuvent changer d’entreprise aussi vite qu’on change de métro, les motivations extrinsèques (carotte : salaire, prime, bâton : avertissement, licenciement) ne sont plus ce qui attire les équipiers.

Le passage à un mode agile permet de débloquer un certain nombre de motivations intrinsèques que les collaborateurs n’avaient pas.

En responsabilisant les équipiers, en leur accordant autonomie et confiance pour exercer leur savoir les entreprises leur ouvrent des motivations très puissantes. Ainsi en agile, les équipes se retrouvent à la fin de chaque sprint pour refléter sur la période écoulée et comment s’améliorer pour la suite. Ils se créent ainsi eux même le contexte favorable à leur épanouissement en entreprise.

6. Bonus : attractivité de votre entreprise à l’embauche

Agile est en effet une mode, il serait hypocrite de le nier. Les personnes les plus brillantes du marché souhaitent être responsables et autonomes. Ils souhaitent travailler avec les pratiques qui leur permettent de s’épanouir.

Ainsi vous créez un contexte où les gens viennent découvrir et restent s’épanouir.

Et vous, pour quelle raison souhaitez-vous passer en agile? Y a t’il des raisons que vous souhaitez ajouter à cette liste?

Bouchra Benkassem
Bouchra Benkassem

Coach et Formatrice Agile depuis 2014.
Co-fondatrice et Directrice Générale de CreaSila.

Certifications :
PSM1 (Scrum.org), SPC (SAFe), PMPO (SAFe)

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nous suivre sur les réseaux

************************

Quel Manager de Dix pour cent êtes-vous ?

Dix pour cent

************************

Ne ratez aucun article !

************************

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous pour être notifié des nouveaux articles postés ;)

Bravo, vous êtes inscrits !